05 mai 2015

Qu'est ce que la santé ? la maladie ?

 

Qu’est ce que la santé ?

la maladie ?

 

La bonne santé est un état d'équilibre entre

  • les forces agressives  qui menacent extérieurement un organisme, et
  • son système de défense interne, c'est-à-dire son système immunitaire, son système nerveux central (lié à l’état émotionnel) et le bon état de son système d’élimination (peau, poumons, reins, colon).

Lorsque la défense est mauvaise, le microbe envahit l'organisme. Celui-ci n'a plus le potentiel de défense nécessaire pour lutter correctement contre les agressions, la maladie s’installe avec les symptômes qui l'accompagnent.

Tant que cette adaptation est possible, tant qu'il n'y a pas de blocages faisant obstacle à ses grandes fonctions de régulation et de protection, l'organisme retrouve son équilibre.

 

                                                                           

 

 

Quelles sont les sources d’agressions possibles pour l’organisme ?


Physiques


Vieillissement

Génétique

Traumatismes, accidents, …

Excès d’alimentation : trop et trop riche

Carences en vitamines, oligoéléments et acides gras insaturés

Certains médicaments et vaccins

Métaux lourds : aluminium, mercure, plomb

Adjuvants : aspartame, gluten,...

Intoxications chroniques : alcool, tabac, sucres et produits sucrés

Infections à répétitions

Fatigue et surmenage

Climat : trop chaud, trop sec, …


Psychiques :


Stress,

Chocs émotionnels : séparation, décès, chômage, …


Energétiques


Champs électromagnétiques (ondes telluriques, HT, micro-ondes, téléphones sans fil, portables antennes relais radars, lignes HT,… )

Rayonnements : radiographies, scanners, IRM, nucléaire

Matériaux environnants,

Energie nucléaire,…

Pollution atmosphérique,...

 

Ainsi, les maladies dégénératives ont souvent pour origine un encrassement progressif de l'organisme (maladie Alzheimer, maladies auto immunes, …). Le corps a reçu de multiples agressions à répétition et n’a plus les ressources suffisantes pour se défendre.

 

Quels sont les moyens à notre disposition pour aider notre corps à se défendre ?

  • activités physiques : sport, marche,…
  • arts thérapies : chant, modelage, peinture, musique, danse,...
  • nutrithérapie : nutriments, oligoéléments, vitamines
  • thérapie physico-chimique : médecine académique occidentale
  • thérapies corporelles : ostéopathie, étiopathie, chiropractie, taï chi, …
  • thérapies énergétiques : acupuncture, homéopathie, shiatsu, reiki,...
  • thérapies environnementales : géobiologie, feng shui, hygiène de vie,...
  • thérapies par les plantes : huiles essentielles, élixirs floraux, phytothérapie,...
  • thérapies par vibrations : chromothérapie, aromatothérapie,...
  • thérapies psychologiques : psychothérapies, PNL, hypnose, sophrologie,...
  • thérapies reflexes : réflexologie, kinésiologie,...
  • thérapies orientales : médecine traditionnelle chinoise, médecine ayurvédique,…

 

Cette liste n’est pas exhaustive mais chacun peut y trouver une autre façon de soulager ses problèmes de santé ...

 

Posté par Isabelle Laporte à 16:30 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,


20 octobre 2013

Conférence 28 novembre 2013 : géobiologie et santé - les chambres d'enfants

 
Conférence débat

"géobiologie et santé : les chambres d'enfants"

 

80894827_p

  La géobiologie est la discipline qui traite des relations de
l'environnement, des constructions et du mode de vie avec le Vivant.

Etymologie : géo "terre" et biologie "étude de tout ce qui est vivant".

Les chambres sont le domaine réservé des enfants.
Lieu de repos, pièce de travail et salle de jeux,
autant d'occupations d'un même espace dans lequel évoluent les enfants.
Une attention particulière doit être portée à cette pièce
dont l'influence est grande sur la santé des enfants :
fatigue scolaire, difficulté de concentration, relation parents/enfants,
qualité du sommeil (cauchemars, terreurs nocturnes...)


miroir

 

 Conférencier : Bernard OLIFIRENKO : géobiologue

bernard olifirenko

ses sites :

http://www.argemaformation.com
école de formation professions alternatives :
géobiologie, psychologie de l'habitat,
radiésthesie, chromobiologie,
conseil en ecoconstruction,
champs électromagnétiques,
qualité de l'air intérieur.

http://www.ecoqualite.org
expertises de géobiologie

http://www.histoires-lieux-sacres.fr
sorties à thèmes dans les domaines du sacré,
de la symbolique et de l'alchimie. 

 

Jeudi 28 novembre à 20h30

à Gagnac sur Garonne

Salle Florent Duval

 Florent Duval 1

(voir plan d'accès)

pas de réservation

Participation : 5


 Si vous souhaitez recevoir les prochaines dates de conférences organisées par l'association KHEOPS,
merci d'envoyer un mail ICI avec INSCRIPTION ACTIVITES KHEOPS en objet.

voir programmation 2013 - 2014

 



Pourquoi faire un équilibrage en géobiologie ?

La Terre sur laquelle nous vivons, nous dormons, nous travaillons contient une quantité importante de failles géologiques (sèches, humides), de passages d'eau, de points pathogènes  qui transmettent des informations négatives aux êtres vivants (humains, animaux, plantes, cultures).  

S'ajoutent à cela d'autres facteurs perturbateurs : les champs électriques, électromagnétiques émis par l'électricité, les lignes haute tension, les hyperfréquences (antennes GSM, paraboles, téléphones portables, Wi-Fi...). Les informations négatives sont directement captées par l'ADN  et provoquent ainsi à plus ou moins long terme une altération voire une destruction de celui-ci.

Tous ces éléments sont des déclencheurs, des générateurs de dysfonctionnements qui peuvent être les suivants sur :

- l'homme : sommeil perturbé, déprime continue sans raison apparente, insomnies, problèmes de dos, de reins, manque de concentration, fatigue chronique, migraine, irritabilité,  etc... Cela peut aller jusqu'à des maladies graves, problèmes endocriniens, cancers....

- les animaux : agressivité, mammites, problèmes de reproduction, baisse des défenses immunitaires.

- les cultures : non abondantes, problèmes de levées de semis, maladies récurrentes sur un point précis.

 bernard olifirenko, fenouillet, lespinasse, saint jory, seilh, blagnac, toulouse, , géobiologie, santé, chambre enfant, conférence, bernard olifirenko, fenouillet, lespinasse, saint jory, seilh, blagnac, toulouse, , géobiologie, santé, chambre enfant, conférence, bernard olifirenko, fenouillet, lespinasse, saint jory, seilh, blagnac, toulouse, , géobiologie, santé, chambre enfant, conférence, Bernard olifirenko, fenouillet, lespinasse, saint jory, seilh, blagnac, toulouse, , géobiologie, santé, chambre enfant, conférence, bernard olifirenko, fenouillet, lespinasse, saint jory, seilh, blagnac, toulouse, , géobiologie, santé, chambre enfant, conférence, bernard olifirenko, fenouillet, lespinasse, saint jory, seilh, Blagnac, Toulouse, , géobiologie, santé, chambre enfant, conférence, bernard olifirenko, fenouillet, lespinasse, saint jory, seilh, blagnac, toulouse, , géobiologie, santé, chambre enfant, conférence, bernard olifirenko, fenouillet, lespinasse, saint jory, seilh, blagnac, toulouse, , géobiologie, santé, chambre enfant, conférence,, formations : géobiologie, psychologie de l'habitat, radiésthesiste,champs électromagnétiques, qualité de l'air intérieur, formations : géobiologie, psychologie de l'habitat, radiesthésiste,champs électromagnétiques, qualité de l'air intérieur, formations : géobiologie, psychologie de l'habitat, radiésthesiste,champs électromagnétiques, qualité de l'air intérieur, formations : géobiologie,  perception sensible en foret, toulouse, saint serninpsychologie de l'habitat,  radiésthesiste,champs électromagnétiques, qualité de l'air intérieur,

Posté par Isabelle Laporte à 10:24 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

07 septembre 2011

Manger des noix ....

 

Manger des noix aiderait à lutter

contre le cancer du sein

 

noix

Consommer deux poignées de noix par jour diminuerait les risques de cancer, révèle une étude américaine publiée dans la revue Nutrition and Cancer.

Les chercheurs de Marshall University aux Etats-Unis sont parvenus à cette conclusion en constatant chez des souris que 56 g de consommation quotidienne de noix ralentissait la croissance des tumeurs cancéreuses mammaires.

"La nourriture est un médicament", rappelle l'auteur principal de l'étude, Elaine Hardman. "Ce que nous mangeons peut avoir un gros impact sur notre santé : cela détermine comment le corps fonctionne, et comment il réagit à la maladie".

Autres bonnes raisons de ne pas se passer des noix

Les noix sont très riches en polyphénols, des antioxydants naturels. Elles contiennent presque deux fois plus d'antioxydants que les amandes, les cacahuètes, les pistaches, les noisettes, les noix de cajou, de macadamia, du Brésil et de Pécan, d'après les chercheurs.

Les noix sont également pleines d'oméga 3, de fibres, de vitamine E et elles aident à combattre le cholestérol. Désormais, vous n'avez plus d'excuses pour vous en priver. Vous pouvez en agrémenter vos salades, vos mueslis et la grignoter en en-cas dans la journée.

Top.santé

 

Posté par Isabelle Laporte à 17:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,

16 mai 2011

Ateliers Mai 2011

 

Ateliers Mai 2011

 

Mardi 17 mai à 20 h 30 : Nutrition

fruits_image_6exe

Glucides, Protides et Lipides

Bons ou Mauvais ?

Qu'est ce que l'index glycémique ?

Acides Aminés Essentiels

Acides Gras Indispensables

Que nous apportent-ils ?

Comment s'y retrouver ?

 

Mardi 31 mai à 20 h 30 : Emotions

centauree

D’où viennent-elles ?

Comment les contrôler ?

Quelles Fleurs de Bach utiliser
pour retrouver la  Confiance en Soi

 

 

Les ateliers sont ouverts à tous, adhérents ou non de l'association Kheops.

Ils peuvent être suivis indépendamment les uns des autres, mais il est recommandé d’y participer au maximum de ses possibilités car les thèmes proposés par la suite seront choisis en fonction des désirs et des demandes des participants.

Il n'est pas nécessaire de s'inscrire à l'avance.

 

Déroulé : l’enseignement est diffusé durant 1 heure environ, suivi d’un échange avec les participants. Un petit document résumant l’essentiel de ce qui a été abordé durant l’atelier est remis à la fin. Il est toutefois conseillé de prendre des notes.

 

Lieu : Salle du CCAS près du terrain de foot de Gagnac sur Garonne

Comment s’y rendre : Google Map

Tarifs


01 mai 2011

Classification des Aliments par la Méthode « SAIN-LIM »

 

Classification des Aliments par la Méthode  « SAIN-LIM » 

Le règlement européen du 20 décembre 2006 sur les allégations nutritionnelles et santé a introduit la notion de profil nutritionnel d’un aliment. Ce concept implique un jugement de valeur sur les aliments et offre la possibilité de les comparer entre eux en fonction de leur capacité à favoriser l’équilibre alimentaire.

Lors de Journées de la Prévention 2007 organisées par l’INPES, une équipe de recherche en nutrition humaine de Marseille (Inserm, Inra, Université) a présenté un système de classement nutritionnel basé sur l’emploi de deux indicateurs :

  • Le premier synthétise les aspects favorables de l’aliment : c’est le Score d’Adéquation Individuel aux recommandations Nutritionnelles ou SAIN. Il représente une densité nutritionnelle c'est-à-dire un ratio nutriments/énergie et estime le pourcentage moyen de couverture des Apports Nutritionnels Conseillés (ANC) pour plusieurs nutriments essentiels.
  • Le second indicateur, appelé LIM, synthétise les aspects défavorables de l’aliment. Il mesure les nutriments dont il faut LIMiter la consommation, tels que le sel, les acides gras saturés ou les sucres ajoutés.

Ces deux valeurs reportées sur un graphique ont permis de juger 620 aliments différents. En introduisant deux seuils d’acceptabilité (SAIN > 5 et LIM < 7,5), il a été possible de classer ces aliments en quatre catégories :

1.    recommandé pour la santé,

2.    neutres,

3.    recommandé en petite quantité ou occasionnellement,

4.    à limiter.

1

fort SAIN et faible LIM

fruits et légumes, yaourts et fromage frais nature, légumineuses, pomme de terre, viandes maigres et poissons, abats, œufs et pain complet.

2

faible SAIN et faible LIM

féculents raffinés (pain blanc, pâtes et riz blanc)  et fruits secs.

3

fort SAIN et fort LIM

Fruits oléagineux, poissons fumés et/ou salés, jambon, viandes rouges et certains fromages.

4

faible SAIN et fort LIM

charcuteries, gâteaux et sucreries, fromages gras et salés, matières grasses saturées et sauces.

On nous dit que les laitages sont riches en calcium, que la viande est indispensable, que les féculents doivent être intégrés dans l'alimentation. Mais, en réalité, tout dépend de la teneur de ces aliments en graisses et de la quantité que l'on consomme.

Le système permet de classer tous les aliments, y compris les plus élaborés, tels que snacks, plats cuisinés, viennoiseries…  Les huiles sont en général classées dans le groupe 3 (et non 4), du fait de la présence de lipides intéressants.

L’équipe de recherche a ainsi démontré que pour avoir une alimentation équilibrée la part des aliments de bon profil nutritionnel, c'est-à-dire riches en nutriments protecteurs, devrait atteindre près de 2/3 du poids total consommé, le tiers restant pouvant être composé d’aliments considérés moins favorables à la santé. Ainsi manger équilibré sans bouleverser ses habitudes alimentaires relèverait simplement d'une question de dosage en aliments de bon profil nutritionnel.

Ce système SAIN-LIM ouvre d'autres perspectives d'applications. Il pourrait ainsi être utile aux professionnels de la distribution et de la restauration pour le référencement des produits, aux diététiciens pour dispenser leurs conseils ou aux consommateurs eux-mêmes (dans le cadre d'un étiquetage) pour les orienter dans leurs choix au moment de l'achat.

Pour le prochain Plan National Nutrition Santé (PNNS) 2011-2015, 31 sociétés savantes et des experts en nutrition ont suggéré l'apposition d'un logo facilement identifiable sur les aliments les plus favorables à l'équilibre alimentaire, «classe 1 ou proche». Ce classement pourrait être affiné en fonction de la catégorie d'aliments, pour aider les consommateurs au moment de l'achat et inciter les industriels à reformuler leurs produits pour pouvoir bénéficier du logo.

Ces travaux sont publiés dans le British Journal of Nutrition d’avril 2011.

Source : INRA

http://www.inra.fr

 

Posté par Isabelle Laporte à 15:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,