07 janvier 2013

Rapport Bioinitiative 2012

 

Rapport Bioinitiative 2012

sur les risques accrus des ondes électromagnétiques

 

Le Rapport Bioinitiative 2012 est sorti ! Tumeur cérébrale, altération de l'ADN des spermatozoïdes, développement de l'autisme et du foetus, les 29 universitaires co-auteurs passent au crible 1800 nouvelles études...

La précédente version du rapport Bioinitiative datait de 2007. Voici le Communiqué de Robin des Toits sur ce rapport collectif :

Un nouveau rapport du groupe de travail BioInitiative 2012 montre que les preuves des risques pour la santé que font encourir les ondes électromagnétiques et technologies sans fil se sont accrues depuis 2007. Le rapport passe en revue 1800 nouvelles études scientifiques. Les utilisateurs de téléphones portables, les futurs parents, les jeunes enfants et les femmes enceintes sont exposés à un risque particulier.

« Les études montrent qu'il existe un risque accru avéré de développer un gliome (tumeur cérébrale maligne) » dit Lennart Hardell, Docteur à l'Université d'Orebro, en Suède. « L'épidémiologie montre que les ondes devraient être classées comme cancérigènes pour les humains. Les limites fixées par la FCC/IEE et l'ICNIRP ne sont aucunement adéquates pour protéger la Santé Publique ».

Une douzaine de nouvelles études lient les radiations du téléphone mobile aux dommages causés au sperme. Un téléphone dans la poche ou à la ceinture nuit à la qualité spermatique, ceci résulte en une malformation des spermatozoïdes, et provoque un abaissement de la fertilité masculine. Les ordinateurs avec connexion Internet en Wi-Fi provoquent une altération de l'ADN des spermatozoïdes.

Il y a de fortes preuves que les ondes augmentent de façon sensible le développement de l'autisme et ses symptômes. « Même si les recherches sont toujours en cours, Il est urgent d'abaisser les seuils d'exposition aux ondes et aux technologies sans fil que ce soit pour les personnes atteintes d'autisme, les enfants de tous âges, les futurs parents, et durant la grossesse » dit le Dr Martha Herbert.

Les appareils sans fils tels que téléphones et ordinateurs portables utilisés par les femmes enceintes peuvent altérer le développement cérébral de leurs fœtus. Ceci a été démontré dans deux groupes d'études sur les animaux et les humains, concernant l'hyperactivité, les problèmes d'apprentissage et de comportement.

D'après le Dr David O. Carpenter, co-éditeur du rapport 2012 : « Nous avons dorénavant beaucoup plus de preuves concernant les risques sanitaires qu'encourent des milliards de personnes à travers le monde ».

Cette étude couvre les ondes provenant de lignes électriques, des câbles électriques, des appareils électriques manuels, et des technologies sans-fil (téléphones cellulaires et sans fil d'intérieur, antennes relais, compteurs « intelligents », Wi-Fi, ordinateurs sans-fil, routeurs sans-fil, babyphones, et autres appareils électroniques). Les sujets couverts comprennent les dommages causés à l'ADN et aux gènes, les effets sur la mémoire, l'apprentissage, le comportement, l'attention, les problèmes de sommeil, le cancer et les maladies neurologiques telle que la maladie d'Alzheimer. Il est urgent de promulguer de nouveaux standards de sûreté afin de se protéger contre les expositions aux ondes qui sont désormais omniprésentes.

Pour l’association nationale de Robin des Toits, les pouvoirs publics doivent enfin mesurer l’urgence de la situation. Une proposition de loi sur l’abaissement de l’exposition aux champs électromagnétiques sera présentée à l’Assemblée Nationale à la fin du mois de Janvier 2013 ; il faut limiter l’exposition du public à 0,6 V/m comme le demande le Conseil de l’Europe par la Résolution 1815 du 27 Mai 2011, préserver la santé des enfants et des femmes enceintes et reconnaître l’électrohypersensibilité.

Le rapport BioInitiative 2012 est disponible sous www.bioinitiative.org (version anglaise)

Posté par Isabelle Laporte à 09:42 - Commentaires [0] - Permalien [#]


12 novembre 2012

Luc Montagnier, prix Nobel de médecine, parle du SIDA

 

Le Professeur Luc Montagnier

 parle du SIDA

 

                                                                        

 

A la question d’un journaliste « si l’on possède un bon système immunitaire naturel est-il possible de guérir du sida ?»
Luc Montagnier répond « oui », c’est une question d’ « hygiène » et de « nutrition ».

Dans un documentaire sur le sida, « House of Numbers », réalisé par Brent Leung fin 2009, le professeur Luc Montagnier, découvreur du virus du sida en 1983, se livre à un certain nombre de déclarations intéressantes : « Si vous avez un bon système immunitaire, il se débarrassera du VIH en quelques semaines » affirme–t-il à deux reprises, insistant également sur l’importance de l’alimentation, de l’hygiène et de l’éducation dans la lutte contre le sida : « Des mesures beaucoup moins chères et beaucoup plus efficaces que les antirétroviraux et qu’un hypothétique vaccin ».

Comment expliquer qu’elles ne soient pas mises en œuvre par les gouvernements locaux ? « Ces gouvernements sont conseillés par des gens qui ont tout intérêt à promouvoir les solutions les plus profitables pour les groupes pharmaceutiques. Avec les mesures simples que je préconise, il n’y a aucun profit à réaliser… ».

 

 

 

Le journaliste : “vous avez parlé du stress oxydatif. Est-ce que traiter le stress oxydatif est l’une de meilleures façons de s’occuper de l’épidémie africaine de sida ?

Luc Montagnier : “Je crois que c’est l’une des façons d’aborder le problème pour diminuer le taux de transmission. Je crois qu’on peut être exposé au VIH plusieurs fois sans être infecté de manière chronique. Si vous avez un bon système immunitaire, il se débarrassera du virus en quelques semaines. Et c’est cela aussi le problème des Africains : leur nourriture n’est pas très équilibrée, ils sont dans un stress oxydatif, même s’ils ne sont pas infectés par le VIH. A la base, leur système immunitaire ne fonctionne pas bien, et donc peut permettre au virus de rentrer dans l’organisme et d’y rester. Il y a plusieurs solutions, autres que le vaccin – le mot magique : le vaccin ! – De nombreuses solutions existent pour réduire la transmission, qui sont de simples mesures d’alimentation – en donnant les bons antioxydants – et des mesures d’hygiène – en combattant les autres infections. Ces mesures ne sont pas spectaculaires, mais elles peuvent parfaitement réduire l’épidémie au niveau de ce que connaissent les pays occidentaux.”

Le journaliste : “Si vous avez un bon système immunitaire, alors votre corps peut naturellement se débarrasser du VIH ?”

Luc Montagnier : “Oui”

Le journaliste : “C’est intéressant… Pensez-vous qu’en Afrique, nous devons insister davantage sur les antioxydants, et des mesures de même type, plutôt que sur les antirétroviraux ?”

Luc Montagnier : Nous devons insister sur un ensemble de mesures : antioxydants, conseil en nutrition, alimentation, lutte contre les autres affections (malaria, tuberculose, parasites, vers…), l’éducation, bien sûr, l’éducation génitale pour les femmes – et pour les hommes aussi. Des mesures très simples qui ne sont pas très coûteuses, mais qui peuvent être très efficaces. Et actuellement, je suis inquiet de voir se développer des actions nombreuses et spectaculaires, menées par des « fonds globaux » – Bill Gates, etc. –, dont la seule finalité est d’acheter des médicaments et de trouver un vaccin. En revanche, les mesures que je préconise ne sont absolument pas financées. Ça dépendrait des gouvernements locaux qu’elles le soient. Mais ces gouvernements prennent leurs décisions à partir de l’action de « conseillers scientifiques » et de lobbies : autant dire qu’on ne leur en parle pas souvent…”

Le journaliste : “Bon, il n’y a pas d’argent pour l’alimentation, c’est ça ? Il n’y a pas de profit à faire ?…”

Luc Montagnier : “Il n’y a pas de profit à faire, oui. L’eau est importante, l’eau est la clé.”

Le journaliste : “Je reviens sur une chose que vous avez dite. Vous avez parlé du fait que si on a un système immunitaire solide, on peut se débarrasser du virus du sida…”

Luc Montagnier : “Exact”

Le journaliste : “Si vous prenez un Africain pauvre, qui a été infecté, et si vous renforcez ses défenses immunitaires, pensez-vous qu’il soit possible de le débarrasser du VIH ?”

Luc Montagnier : “Je pense que oui”

Le journaliste : “C’est un point important…”

Luc Montagnier : “C’est un point important qui est complètement négligé. Les gens pensent toujours aux médicaments et aux vaccins. Ce que je dis est différent de ce que vous entendez par ailleurs. ”

 

Certains scientifiques, qui ont pris acte de ses propos, contrattaquent en expliquant qu’il faut manger essentiellement et presque uniquement des fruits pour arriver à un tel résultat, seule cette sorte d’alimentation consoliderait le système immunitaire, mais Luc Montagnier parle juste d’alimentation saine.

Pour le moment les instances officielles n'ont pas relayé l'information, car si un changement de mode de vie alimentaire permanent peut guérir du sida comme l’affirme Luc Montagnier, alors il peut aussi améliorer ou guérir un grand nombre d'autres maladies graves, ce qui entrainerait l'abandon quasi systématique des médicaments et l'effondrement des lobbys pharmaceutiques.


 
 
Luc Montagnier a également annoncé, dans un entretien accordé en décembre 2010 à la revue scientifique américaine Science, qu’il s’exilait, à l’âge de 78 ans, en Chine pour échapper à « la terreur intellectuelle » qui pénalise la recherche en Europe. Il prendra la direction d’un institut portant son nom à Shanghaï, pour « travailler sur un nouveau  mouvement scientifique à la croisée de la physique, de la biologie et de la médecine

"L’objectif principal sera le phénomène d’ondes électromagnétiques produites par l’ADN dans l’eau. Nous étudierons aussi bien la base théorique que les applications possibles en médecine ».

Lorsque la revue Science lui demande de quelles ondes il s’agit, Montagnier répond :

« Ce que nous avons trouvé c’est que l’ADN produit des changements structurels dans l’eau qui persistent lors de dilutions élevées, et qui conduisent à des signaux de résonance électromagnétique détectables. Tout ADN ne produit pas systématiquement des signaux détectables avec notre dispositif. Les signaux à haute intensité proviennent d’ADN bactérien et viral ».

Science : « Ne pouvez-vous pas poursuivre vos recherches en France ? »

Luc Montagnier :

« Je ne dispose pas de beaucoup de financement ici. A cause des lois françaises sur les retraites, je ne suis plus autorisé à travailler dans une institution publique. J’ai sollicité des financements d’autres sources, mais on me les a refusés. Il existe une espèce de peur sur cette question en Europe. On a peur de les publier à cause de la terreur intellectuelle de la part de ceux qui ne les comprennent pas ».

 

Biographie de Luc Montagnier

Luc Montagnier est un biologiste virologue français, né le 18 août 1932 à Chabris, dans l’Indre. Le 6 octobre 2008, il est co-lauréat duPrix Nobel de physiologie ou médecine avecFrançoise Barré-Sinoussi, pour leur découverte en 1983 du VIH, le virus responsable du SIDA.

Il est professeur émérite à l’Institut Pasteur, où il a dirigé, de 1972 à 2000, l’Unité d’Oncologie Virale, directeur émérite de recherche auCentre national de la recherche scientifique3et ancien professeur à l’Université de New-York. Il est membre des Académies des Sciences et de Médecine.

En 2010, Luc Montagnier a annoncé qu’il prenait la direction d’un nouvel institut de recherche en Chine à l’université Jiaotong de Shangai, il poursuivra ses recherches sur l’ADN à de très hautes dilutions.

Engagements publics

Se disant agnostique, il milite pour que les religions ne refusent pas les apports des sciences. De façon plus large, il lutte contre les injustices. Il a lancé le premier Sidaction aux côtés de Line Renaud en 1994. Mais pourquoi n’avoir rien dit à cette époque ?

Luc Montagnier est lauréat de la Médaille d’argent du CNRS, il a reçu le prix Albert Lasker en 1986, les Prix Galien, Jeantet, Korber, et le Prix Prince des Asturies de science avec Robert Gallo en 2000. Le 6 octobre 2008, il est corécipiendaire du prix Nobel de médecine avec Françoise Barré-Sinoussi pour ses travaux sur le virus du sida, dont la « découverte a été essentielle à la compréhension actuelle de la biologie de cette maladie et à son traitement antirétroviral », selon le comité Nobel.

Il est Grand Officier de la Légion d’honneur depuis le 1er janvier 2009 et commandeur de l’Ordre national du Mérite, membre de l’Académie nationale de médecine et de l’Académie des sciences. Il est directeur de recherche émérite au CNRS et professeur émérite à l’Institut Pasteur.

 

Posté par Isabelle Laporte à 15:18 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

20 octobre 2012

Conférence Dr Gérard DIEUZAIDE

 

Conférence

"L'électrosensibilité aux matières en bouche"

 

Jeudi 29 Novembre 2012

à 20 heures

 

à Gagnac sur Garonne

Salle Espace Garonne

 

(voir plan d'accès)

 

avec le Dr Gérard DIEUZAIDE

G Dieuzaide 2

 Chirurgien dentiste,
diplômé universitaire de posturologie,
président d’honneur fondateur de la
« Société de Posturologie Interdisciplinaire  Midi Pyrénées »,

président de « l’Institut Européen de Posturologie »,
auteur  d'un film DVD "ouvrez les yeux"
et d'un livre "libérez vous de ces matières  parasites".

 
Dominique FRANCIONI

domiciliée à Gagnac,
viendra témoigner de l'impact des matières en bouche
sur son état de santé durant 14 ans

 

 

Toute matière émet un rayonnement électromagnétique, fait bien connu des physiciens. Ce champ est majoré dans un environnement chargé en Champs électromagnétiques.

Nous sommes tous des électro sensibles, mais certains d'entre nous vont développer une hypersensibilité suite à évènement : choc émotionnel ou physique, grossesse, vaccin, implant, céramique, composite, amalgames dentaires, déménagement dans un environnement chargé électromagnétiquement, etc... Etat inflammatoire, cervicalgies, lombalgies, fatigue chronique, fourmillements, acouphènes, maux de tête, fibromyalgie, douleurs musculaires diffuses multiples, vertiges,… n'ont souvent pas d'autres causes !

En effet, certaines matières en bouche (prothèses, matériaux, etc.) ou hors bouche (stérilets, bijoux, lunettes, vêtements, etc.) réceptionnent les brouillards électromagnétiques environnementaux (wifi, portables, téléphones de maison sans fil, compteurs edf sans fil, antennes relais , ...) et renvoient un écho photonique responsable de nombreux problèmes de santé, notamment de tensions musculaires réflexes.

Le Dr Gérard DIEUZAIDE nous montrera des preuves évidentes et spectaculaires mettant en évidence l’incompatibilité électromagnétique  de certaines  matières avec le système oscillatoire de l'organisme humain.
Supprimez ces matières et on assistera à une amélioration de l'état de santé du patient souvent spectaculaire !

Cette conférence est organisée en partenariat
avec l'association humanitaire F.I.M.B. de Toulouse
qui récoltera les fonds recueillis.

Tarif unique 10€
gratuit moins de 16 ans

Billetterie au 06.88.74.05.23
par correspondance : Association FIMB Toulouse,
2 impasse Tour Totier, 31780 Castelginest
(joindre une enveloppe timbrée à votre adresse)

 


plus d'infos :

Définition de l'électrosensibilité

 

Affiche_conference_Dieuzaide_telechargeable

Affichettes_Dieuzaide_2012_telechargeables

 

Site du Dr Dieuzaide

Video de présentation de son livre

Extrait de son dvd

Interview du Docteur Gérard DIEUZAIDE au Salon des Medecines Naturelles de Paris - Avril 2009

Extrait de la conférence-debat du 25 juin 2012, à l'occasion de la projection à Paris du film "Les Sacrifiés des ondes",  avec le Pr Luc Montagnier.

Autre extrait de la conférence-debat du 25 juin 2012

Le film documentaire "Les sacrifiés des ondes" consacré aux pollutions électromagnétiques et à l'électro-hyper-sensibilité, a été projeté :

  • au cinéma Utopia de Tournefeuille (31), le dimanche 7 octobre à 10h30, suivi d'un débat
    en présence du réalisateur Jean-Yves Bilien, du Dr Gérard Dieuzaide et de l'Association Collectif Antennes 31.  
  • à Bruxelles, au Parlement Européen, le mardi 9 octobre 2012, à 18h30.
    Cette projection-debat, a été organisée à l'initiative de la députée Européenne Michele Rivasi (Verts/ALE), en présence du réalisateur Jean-Yves Bilien et du journaliste scientifique Maxence Layet.      

Ce film documentaire de 70 minutes va à la rencontre de chercheurs dédiant leur travail à l'étude de ce mal du monde moderne : Pr Dominique Belpomme, Pr Luc Montagnier, Dr Pierre Souvet, Dr Philippe Lebar, Dr Gérard Dieuzaide, Maître Richard Forget, Dr Annie Sasco..., ainsi que de personnes témoignant d'électrohypersensibilité.  Des solutions concrètes sont aussi proposées afin de réduire ces effets néfastes sur nos organismes.

gérard dieuzaide, dentiste, posturologue, électrosensibilité, matière en bouche, électromagnétique, prothèse, matériaux, stérilet, bijoux, lunette, vêtement, ordinateur, portable, wifi, onde, cervicalgie, lombalgie, fatigue chronique, fourmillement, acouphène, maux de tête, fibromyalgie, douleur musculaire, vertige, test, témoignage, dominique francioni, gagnac, kheops, espace garonne, 29 novembre, compatibilité, F.I.M.B., toulouse, fenouillet, aucamville, castelginest, lespinasse, seilh, beauzelle, blagnac, montauban, saint alban, saint jory, bruguieres, pouvoir iatrogène vibratoire, tension musculaire reflexe, problème de santé, amalgame dentaire, implant, plombage, kheops, novembre 2012, gérard dieuzaide, dentiste, posturologue, électrosensibilité, matière en bouche, électromagnétique, prothèse, matériaux, stérilet, bijoux, lunette, vêtement, ordinateur, portable, wifi, onde, cervicalgie, lombalgie, fatigue chronique, fourmillement, acouphène, maux de tête, fibromyalgie, douleur musculaire, vertige, test, témoignage, dominique francioni, gagnac, kheops, espace garonne, 29 novembre, compatibilité, F.I.M.B., toulouse, fenouillet, aucamville, castelginest, lespinasse, seilh, beauzelle, blagnac, montauban, saint alban, saint jory, bruguieres, pouvoir iatrogène vibratoire, tension musculaire reflexe, problème de santé, amalgame dentaire, implant, plombage, kheops, novembre 2012, gérard dieuzaide, dentiste, posturologue, électrosensibilité, matière en bouche, électromagnétique, prothèse, matériaux, stérilet, bijoux, lunette, vêtement, ordinateur, portable, wifi, onde, cervicalgie, lombalgie, fatigue chronique, fourmillement, acouphène, maux de tête, fibromyalgie, douleur musculaire, vertige, test, témoignage, dominique francioni, gagnac, kheops, espace garonne, 29 novembre, compatibilité, F.I.M.B., toulouse, fenouillet, aucamville, castelginest, lespinasse, seilh, beauzelle, blagnac, montauban, saint alban, saint jory, bruguieres, pouvoir iatrogène vibratoire, tension musculaire reflexe, problème de santé, amalgame dentaire, implant, plombage, kheops, novembre 2012, gérard dieuzaide, dentiste, posturologue, électrosensibilité, matière en bouche, électromagnétique, prothèse, matériaux, stérilet, bijoux, lunette, vêtement, ordinateur, portable, wifi, onde, cervicalgie, lombalgie, fatigue chronique, fourmillement, acouphène, maux de tête, fibromyalgie, douleur musculaire, vertige, test, témoignage, dominique francioni, gagnac, kheops, espace garonne, 29 novembre, compatibilité, F.I.M.B., toulouse, fenouillet, aucamville, castelginest, lespinasse, seilh, beauzelle, blagnac, montauban, saint alban, saint jory, bruguieres, pouvoir iatrogène vibratoire, tension musculaire reflexe, problème de santé, amalgame dentaire, implant, plombage, kheops, novembre 2012,



18 septembre 2012

Conférences 2012 - 2013

 

Programme des conférences 

2012 - 2013

 

jeudi 29 novembre 2012 à 20 heures

 

G Dieuzaide 2

 

 Dr Gérard Dieuzaide

chirurgien dentiste posturologue à Toulouse

auteur - conférencier

infos et programme conférence

 

 

automne 2013

Jean-Jacques Charbonier

Dr Jean-Jacques Charbonier

médecin anesthésiste à la clinique Saint Jean du Languedoc à Toulouse

auteur - conférencier

 

[...]

 

en partenariat avec l'association F.I.M.B. de Toulouse
pour utiliser les fonds récoltés à des fins humanitaires

 

 

 

 

Posté par Isabelle Laporte à 16:57 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

Exposition sept 2012

 

 Dans le cadre d'un atelier découverte de

lithothérapie,

venez découvrir  :

 

cristaux, minéraux, fossiles,

bols tibétains, pendules, bijoux,

tableaux minerals, ...

 

lieu : salle Campistron
entre la Mairie et le terrain de foot

Gagnac sur Garonne

10 km nord de Toulouse - A62 sortie 11

 

le samedi 22 septembre 2012

de 9h à 14h

entrée gratuite

 

La lithothérapie fait partie des médecines douces et naturelles.

Cette thérapie utilise les propriétés énergétiques des pierres.

 L’énergie particulière de chaque pierre peut réharmoniser notre être,
en apportant du bien-être et l'amélioration de certaines maladies.

Lors de cet atelier de lithothérapie,
vous pourrez trouver des réponses à toutes vos questions :
quelles pierres pour me protéger ?
pour mes angoisses ?
pour retrouver confiance ?
......

 

  

      

      

    

 601584       578412

       

         

Pour toute demande particulière :

Gaia-Stone-lithothérapie

Gaia-stone-lithotherapie@gmx.fr

 Gagnac, Kheops, lithothérapie, Campistron, atelier, cristal de roche, bijoux, tableaux minerals, bols tibétains, cristaux, mineraux, Agathe, Agathe flamme, Aigue-marine, Amazonite, Ambre, Améthyste, Aphrodite, Aventurine, Azurite, Bojis, Calcedoine, Calcite optique, Calcite orange, Charoite, Chrysocolle verte, Citrine, Cornaline, Hematite Power-Magnets, Hématite, Jade, Jaspe, Kunsite, Labrador, Labradorite, Lapis-lazuli, Larimar, Magnétite, Malachite, Moldavite, Onyx, Opale, Peridot, Phénacite, Pierre d’alun, Pierre de lune, Quartz, Rubis, Saphir, Sardoine, Sélénite, Séraphinite, Shivalingham, Silicium, Sodalite, Sugilite, Tanzanite, Topaze, Turquoise, Unakite, Variscite,  Gagnac, Kheops, lithothérapie, Campistron, atelier, cristal de roche, bijoux, tableaux minerals, bols tibétains, cristaux, mineraux, Agathe, Agathe flamme, Aigue-marine, Amazonite, Ambre, Améthyste, Aphrodite, Aventurine, Azurite, Bojis, Calcedoine, Calcite optique, Calcite orange, Charoite, Chrysocolle verte, Citrine, Cornaline, Hematite Power-Magnets, Hématite, Jade, Jaspe, Kunsite, Labrador, Labradorite, Lapis-lazuli, Larimar, Magnétite, Malachite, Moldavite, Onyx, Opale, Peridot, Phénacite, Pierre d’alun, Pierre de lune, Quartz, Rubis, Saphir, Sardoine, Sélénite, Séraphinite, Shivalingham, Silicium, Sodalite, Sugilite, Tanzanite, Topaze, Turquoise, Unakite, Variscite

 


02 septembre 2012

Forum des Associations 2012

 

l'Association Kheops

sera présente au

 

Forum des Associations

de Gagnac sur Garonne

 

le samedi 8 septembre 2012

de 14h à 19h

à l'Espace Garonne

P1011590

10 km au nord de Toulouse, A62 sortie 11

voir plan d'accès

 

pour présenter ses activités :

 

ateliers  : nutrition, gestion des émotions,
lithothérapie, découverte de soins énergétiques,...

conférences : Dr Gérard Dieuzaide,
Dr Jean-Jacques Charbonier
, [...]

 

 

 

 

 

 

24 août 2012

Adhésion 2012 - 2013

 


Adhésion Association Kheops 2012 - 2013

 

Logo K1

 

 

L'association Kheops est une association loi 1901 qui souhaite diffuser une information la plus large possible sur la nutrition, les pratiques de Bien-Être et les medecines alternatives dans une optique de prévention de la santé par des méthodes naturelles.

 

Les moyens mis en œuvre sont :

 

Vous pouvez soutenir l'association en devenant membre adhérent ou bienfaiteur, et en participant activement aux différentes activités : forum des associations, ateliers, organisation de conférences,....

La participation aux formations inclue automatiquement l'adhésion à l'association Kheops.

Télécharger le Bulletin_d_adhesion_kheops_2012_2013

 

Posté par Isabelle Laporte à 04:55 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

20 mai 2012

Notre ignorance est notre ...

271183_488537484497404_1324349706_n

Posté par Isabelle Laporte à 08:05 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

12 mai 2012

Consommer bio ou non, comment faire le bon choix

 

Consommer bio ou non,

comment faire le bon choix ?

 

Devenez un consommateur avisé et responsable

 

S’alimenter a toujours été le besoin premier de l’homme. Or, en cinquante ans, la part du budget familial consacrée à l’alimentation est passée de près de 50 % à 14 % selon l’Insee. Nous n’acceptons plus de payer plus cher notre nourriture, car nous avons de nouveaux besoins,le dernier matériel high-tech par exemple.

De plus, la valeur symbolique de l’aliment a diminué. La « malbouffe », très grasse, trop sucrée, trop salée, favorise la flambée de pathologies comme l’obésité, le diabète, et frappent surtout les classes sociales défavorisées. Telles sont les conséquences de notre société de consommation, avec une industrie agro-alimentaire qui s’intéresse plus à notre portefeuille qu’à notre santé. Il convient donc de redonner sa priorité à l’alimentation. Mais une alimentation de qualité est-elle vraiment un luxe ?

Les « plus » du bio

De nos jours, les produits biologiques répondent à plusieurs nécessités grâce à différentes caractéristiques.

– Leur qualité nutritionnelle

Au-delà de l’absence de polluants, le mode de production biologique se traduit par une meilleure qualité intrinsèque des produits, qui est liée à leur teneur plus dense en nutriments. Plusieurs études récentes le prouvent, tandis que d’autres montrent l’insuffisance des apports avec une alimentation conventionnelle. L’étude ABARAC

(Inserm, Montpellier) constate la présence de 25 % de nutriments en plus dans les produits bio (fibres, antioxydants). D’autres études internationales récentes ont établi les résultats suivants : aux États-Unis, 30 à 300 % d’antioxydants en plus dans les végétaux bio ; au Danemark, 50 % en plus de vitamine E, 75 % en plus de bêta-carotène et d’oméga-3 et trois fois plus d’antioxydants dans le lait bio.

– Le plaisir de manger

Les nutriments d’un aliment constituent un support de saveurs. Plus un aliment est riche en nutriments, plus il est goûteux en bouche, ce que l’on reconnaît volontiers aux produits bio, même sans analyse. Faites-en l’expérience vous-même !

– Leur effet rassasiant

Cet effet rassasiant est un élément moins connu. Ces aliments, riches en minéraux, en saveurs, en fibres, stimulent les mécanismes réflexes régulant l’appétit et la satiété. Une action intéressante pour lutter contre l’obésité.

– Ils protègent notre planète

De nombreux consommateurs manifestent de l’intérêt à l’égard d’un mode de production qui n’utilise pas de produits chimiques de synthèse, afin de respecter le développement naturel, la qualité des espèces et le renouvellement des ressources de la terre nourricière, afin également de préserver l’environnement dans toutes ses composantes, y compris sociales : c’est le but de l’agriculture biologique.

– Ils préservent la santé

On constate une progression inquiétante des cancers, des allergies, mais aussi de l’hypofertilité masculine, avec un déclin de 50 % du nombre de spermatozoïdes en cinquante ans. L’homme s’agresse lui-même lorsqu’il agresse son environnement. 80 % des maladies sont en relation avec l’alimentation (modes de production, comportements alimentaires, modes de cuisson). Il faut manger sainement, avec des aliments bio dépourvus de polluants (toxiques pour l’organisme) et riches en nutriments, minéraux et vitamines, qui nourrissent littéralement votre corps et le préserve. Mieux vaut prévenir que guérir !

Mode d’emploi pour payer le juste prix

Si les produits biologiques sont plus chers aujourd’hui, c’est le résultat d’une volonté politique. Les producteurs bio se retrouvent pénalisés sur leurs plus petites surfaces et perçoivent beaucoup moins d’aides que leurs collègues conventionnels, soit 35 % d’aides en moins. Cela explique, selon la Fédération nationale d’agriculture biologique (FNAB), l’écart entre les prix bio et conventionnels.

Le meilleur rapport qualité-prix reste la vente directe : vente aux étals des marchés, à la ferme, avec les AMAP (Associations pour le maintien d’une agriculture paysanne).

Les magasins spécialisés en bio proposent une partie des denrées en vrac : produits céréaliers, légumineuses, fruits oléagineux, fruits séchés, thé, plantes, et pratiquent des prix plus abordables que la grande distribution.

Offrez-vous des aliments de base de qualité : fruits, légumes locaux et de saison, céréales, légumineuses, huile, beurre, produits laitiers et cuisinez-les vous-même.

Réduisez l’achat de plats préparés, c’est un luxe très coûteux. Par exemple, les carottes déjà râpées coûtent cinq fois plus cher que le prix au kilo des carottes entières. Dans ces conditions, une entrée de crudités, avec carottes râpées bio « maison », devient très économique.

Mangez différemment !

S’il est une règle d’or en nutrition, c’est bien de manger de tout, un peu. Or, généralement, c’est l’inverse qui se produit : on mange trop peu de variétés différentes d’aliments. Cela se traduit paradoxalement par des carences dans l’abondance. Manger bien, c’est corriger ces déséquilibres, en particulier en consommant beaucoup plus de végétaux, grands pourvoyeurs en nutriments protecteurs contre les cancers, les maladies cardio-vasculaires et le vieillissement. Pour diversifier et équilibrer son alimentation, il est urgent de remplacer une partie des protéines animales onéreuses par des protéines végétales plus économiques, moins polluantes et bien meilleures pour la santé. En pratique, associez, au cours d’un même repas, une céréale et une légumineuse, qui se complètent et apportent un équivalent qualitatif aux protéines animales.

Par exemple, prenez du couscous avec des pois chiches, du riz avec des petits pois ou du riz avec des lentilles.

L’objectif étant d’être moins « viandard », afin de limiter les inconvénients, au niveau santé, d’un apport exclusif en protéines animales et de varier les plaisirs.

Avec ces changements, il devient possible de s’offrir régulièrement des produits bio et de nourrir convenablement son corps sans dépenser (beaucoup) plus. Ainsi, on arrive à manger sainement, tout en donnant du sens, au quotidien, à un développement durable et solidaire par une « consom’action ». 

Christine Bats

Diététicienne, micro nutritionniste

Human & Terre n° 34 septembre-octobre 2010

Posté par Isabelle Laporte à 17:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

15 avril 2012

Thèmes abordés en Atelier Emotions

 

centauree

 

ATELIERS

Gestion des émotions et Fleurs de Bach 

Les sujets abordés en atelier sont fixés d’un mois sur l’autre, et choisis en fonction des demandes des participants :

Thèmes pouvant être abordés :

·  Présentation des Fleurs de Bach

- le Dr Bach : son histoire et sa philosophie

- présentation des Fleurs de Bach

- les émotions : comment les gérer, comment éviter de se faire « parasiter »

- impact des émotions sur notre vie quotidienne, notre santé, l’apparition des maladies

- action des Fleurs de Bach

·  La peur

- Les différentes peurs

- Les fleurs de Bach pouvant intervenir sur ces émotions

·  L’accompagnement de fin de vie

·  La tristesse et la dépression

· Les rigidités

·  La honte et la culpabilité

·  La confiance en soi

·  Le stress

·  La créativité

·  Alimentation et fleurs de Bach

 - Comportements alimentaires quotidiens

- Troubles de l’alimentation : anorexie, boulimie, alcoolisme,…

- Quelle fleur utiliser pour suivre un régime

- Troubles digestifs d’origine émotionnelle

 

Intervenante :

 

Isabelle LAPORTE :  diététicienne nutritionniste, consultante en Fleurs de Bach
                               praticienne et
enseignante en soins énergétiques reiki.
                               http://www.vivre-sa-vie.net/

Posté par Isabelle Laporte à 16:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,